26 janvier 2011

tango et politique

Quels rapports entre le tango et le champ politique? Préliminaires historiques. Le tango a maintenant une très longue histoire, puisqu'il est né vers 1870 dans les faubourgs de Buenos-Aires et Montevideo. Il est donc difficile de faire le tour de ses rapports avec les pouvoirs en place. Nous avons tous entendu parler d'étranges liens entre dictature et tango. Juan et Eva Peron (admirateurs de Mussolini) aimaient le tango ; ils ont usé de ses inspirations populaires pour servir leur politique et lui faire courir le risque de... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 janvier 2011

le tango chanté ou les larmes masculines

Le tango chanté est éminemment sentimental. Il s'agit souvent de la plainte d'un homme abandonné par sa belle (Cascabelito (1924),  la Cumparsita (1924), Caminito (1926) ou encore Milonga Triste (la belle chanson d'Homero Manzi en 1936), Percal en 1943, Yuyo Verde en 1944, en sont des exemples fameux). On retrouve cette inspiration dans les chansons populaires de la même époque ( "j'ai pleuré sur tes pas" chante  André Claveau en 1943)(1). Il est intéressant d'écouter  Anne Vincent-Buffault, qui a publié en 2001... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 janvier 2011

Que veut dire "le tango argentin est universel" ?

Detlef Engel et Melina Sedó  n'ont pas besoin d'être argentins pour enseigner le tango comme la danse de couple la plus parfaite  (sur cette vidéo la milonga "ella es asi" de Donato). Le tango a été classé par l'Unesco partie du patrimoine immatériel mondial en 2009. Mais ce n'est pas de cela que nous voulons parler ici : car c'est comme pratique particulière, typiquement argentine et uruguayenne qu'il a été classé ; l'Unesco classe  des "pratiques, connaissances ou savoir-faire considérés par des communautés... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2010

les ornements par la femme

  La priorité dans le tango est l'accord entre les partenaires et avec la musique. Il n'y a pas d'élégance sans harmonie, donc sans précision dans la communication entre celui qui guide et celle qui l'écoute. Le risque pour les femmes est de vouloir parfois trop tôt ou trop volontairement copier les ornements les plus caractéristiques du tango et de mettre en danger le rythme de la danse et l'accord avec le danseur ; il n'y a pas à hésiter une seconde sur les priorités : si l'ornement met en péril l'accord entre les... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 avril 2010

Quel est le rôle de l'émotion dans l'apprentissage du tango?

Quel est  le rôle de l'émotion dans l'apprentissage du tango ? (Notre expérience de danseur de bal est modeste et ne saurait rivaliser avec celle de véritables danseurs ; mais nous pouvons réfléchir sur cette expérience en prenant appui sur une culture plus vaste,  sur ce que disent d'autres artistes (par exemple des poètes, des peintres), ou ce que disent des psychanalystes qui ont réfléchi sur le processus de création (ici particulièrement Didier Anzieu) On dit parfois que l'on danse pour exprimer ses émotions. On... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2009

ELOGE DE LA MARCHE

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 décembre 2009

Du rythme

Par Lucienne Ancet            C’est l’expérience d’une déception qui me fait réfléchir : il m’est arrivé une ou deux fois de me réjouir d’être invitée par un danseur expérimenté  et de malheureusement vite déchanter, de ne pas réussir à vraiment l’accompagner agréablement dans ses mouvements. Bien sûr, les raisons de cette déception pour les deux partenaires peuvent être tellement nombreuses et variées que l’on pensera qu’il est impossible d’y réfléchir de manière générale,... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 décembre 2009

Où deux = un, et un = deux :

 Le tango, métaphore de la vie de couple. Par Lucienne Ancet, à partir d'un stage avec Gisela Passi et Rodrigo Rufino. (voir sur le site "La Caminata" une vidéo où dansent Gisela et Rodrigo)       L’apprentissage du tango est aussi difficile que celui de la vie commune pour un couple. Trop près, trop loin ; trop fusionnels, trop indépendants. L’un en fait trop, l’autre pas assez ; l’un occupe trop l’espace et envahit sa ou son partenaire. Ou bien les deux sont en concurrence ... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 décembre 2009

de la difficulté d'apprendre le tango

par Lucienne Ancet   Pourquoi l'apprentissage du tango est-il si difficile, surtout pour le danseur?     Dans une  petite ville de Haute-Savoie et cette école de danse dont je ne veux pas me souvenir du nom, j’ai commencé mon apprentissage du tango argentin de façon calamiteuse (voir notre P.S. ajouté le 4.1.11)) : j’ai appris des figures et même des suites de figures de manière globale et rigide. Ce n’est qu’ en acceptant d’aller ailleurs, en des lieux plus éloignés, que j’ai pu accéder à... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 14:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2009

code de bonne conduite en milonga

Lire dans le livre coordonné par France Joyal "Tango, corps à corps culturel" (Université du Québec à Trois Rivières) p. 49 un chapitre très complet et plein d'humour sur "Tango et droit des personnes" .   Plaidoyer pour le tango comme danse de groupe Par Lucienne Ancet    Nous avons tous connu le plaisir éprouvé à l’intérieur du couple quand nous parvenons à être en harmonie l’un avec l’autre dans la musique. Par contre nous nous sommes  parfois privés d’un autre plaisir que nous devrions travailler... [Lire la suite]
Posté par tangoann à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :